Défi alimentaire mondial

Cette thématique s’étend à l’ensemble de la chaîne de valeur alimentaire et prend en compte des critères ESG pour contribuer au défi de nourrir la population mondiale d’aujourd’hui et de demain durablement.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​
agricultrice

Pourquoi le défi alimentaire mondial ? 

La croissance de la population mondiale, l'urbanisation et la progression des revenus ont un double effet sur la demande alimentaire et se traduisent quantitativement par une augmentation de la consommation et qualitativement par l'évolution des habitudes alimentaires.

D'ici 2050, l'industrie alimentaire devra nourrir plus de 9 milliards d'habitants bénéficiant d'un niveau de vie globalement meilleur et aspirant à consommer de la nourriture en plus grandes quantité et qualité.

Nourrir une population mondiale en augmentation dans un contexte de raréfaction des ressources et un environnement climatique incertain représente un défi de taille, en ce qu’il nécessite d'augmenter la disponibilité de la nourriture tout en empêchant et en inversant la dégradation des ressources. Une utilisation optimisée de ces dernières ainsi qu’une gestion efficace des déchets constituent des progrès nécessaires pour relever ce défi.​​​​​​​

La hausse de la demande va de pair avec l'évolution des habitudes alimentaires. Les classes moyennes des pays en développement sont désireuses de pallier leurs carences nutritionnelles et diversifier leur régime alimentaire. Les consommateurs dans le monde entier sont en quête de praticité sans pour autant renoncer à la qualité et à la nutrition.

champs

Du champ à l'assiette avec une approche durable

Investir tout au long de la chaine de valeur alimentaire

défi alimentaire

Notre approche

Nous investissons en actions et donc pas directement dans des matières premières.

Une telle couverture multisectorielle nous permet d’exposer nos investissements aux tendances structurelles qui affectent les industries de l’alimentation.

Notre approche durable, basée sur la prise en compte de notes ESG globales et relatives à des critères spécifiques, ainsi que de données de controverses, est complétée par des mesures d’impact en vue de minimiser nos intensités eau et carbone et de maintenir un taux élevé de recyclage des déchets.

Pour exploiter l’ensemble du potentiel de croissance de la thématique, nous investissons dans toutes les industries liées à l’alimentation réparties en 6 sous-thèmes.

L’univers d’investissement d’environ 600 titres s’étend de l’amont à l’aval de la chaîne de valeur alimentaire mondiale, couvrant les secteurs distincts : Agriculture, Eau, Produits Alimentaires, Boissons, Distribution Alimentaire et Restauration.

Les principaux risques liés à cette stratégie sont les risques de perte en capital, actions, taux, crédit  et change. Il convient de se référer à la documentation juridique de l’OPC pour obtenir une information détaillée sur son profil de risque.

Les dernières actualités sur la thématique